Accueil Notre Histoire La société Galerie Contact Agenda Lien

Copyright © Tout droit réservé. Saint Etienne Asbl     Created and distributed by Pc Diffusion

Tel : + 32 (0) 475 75 07 50 Local : Place Communale,12 B- 4850 Montzen info@saintetienne.be NOTRE HISTOIRE



SITUATION DE MONTZEN EN 1662 …

Lorsqu’on est obligé de se reporter plus de trois siècles en arrière, on est en droit de se demander :

« Qu’y avait-il à cette époque ? Que se passait-il en ces temps-là ? Qu’étaient Montzen et ses habitants ? »


 Faire un tour dans le village suffit pour nous renseigner sur l’état des lieux :






























L’aspect de Montzen était donc tout autre que celui que nous lui connaissons  actuellement, et notre village, appartenant au Duché de Limbourg, faisait partie de ce territoire qu’on appelait les Provinces Unies et que les grands monarques de l’époque se sont toujours disputées.

















La date 1662 se situe donc au cœur du « siècle de malheur », comme il est dit dans le « Manuel d’histoire » de N. Piret (Edition H. Dessain, Liège).


Ce siècle, allant de 1683 à 1715, vit en présence quatre grandes puissances :


  1. l’Espagne, avec Philippe IV (1661-1665)
  2. la France, avec Louis XIV (1638-1715) 
  3. l’Autriche, avec Léopold Ier  (1657-1706) 
  4. l’Allemagne, avec Léopold Ier  (1658-1705)


Le traité de Munster, signé en 1648 entre la France, l’Allemagne, l’Espagne et les Provinces Unies amène la fermeture de l’Escaut. Ce texte sacrifiera la Belgique devant les exigences de la Hollande.

Car, en effet, au pays de Liège, les Princes-Evêques Maximilien-Henri et Joseph-Clément de Bavière sont presque toujours les alliés du Roi de France, et celui-ci se bat la plupart du temps sur le territoire de la Principauté contre Guillaume III d’Orange.



















Maximilien - Henri                           Joseph-Clément de Bavière                 Guillaume III d’Orange



Pendant cette période trouble, Montzen, qui, d’après les « Mémoires » de M. Bullet, doit son nom aux deux mots celtes « mun » (habitation) et « sen » (rivière), était chef-ban dans le canton d’Aix-la-Chapelle depuis 1075, et était alors dénommé MUNSHIC. Da

Le chef-ban comptait sept villages qui avaient le rang suivant : Montzen, Gemmenich, Moresnet, Kelmis, Hombourg, Teuven et Sippenaeken.


















Le dernier seigneur de Montzen était Mr. Vanderheyden, comte de Belderbusch.

La seigneurie de Montzen fut vendue en 1648 au procureur Gérardi pour son command, moyennant 7700 florins.


Il y avait une haute cour de Justice à Montzen et cinq cours foncières dont étaient seigneur le Barons de Witte de Broich ; Vanderheyden de Terheyden et Belderbusch ; Nicolaï de Ten Eycken ; et Pelser de Lichtenberg.



SOCIÉTÉ ROYALE DE TIR SAINT ETIENNE DE MONTZEN Carte Provinces Unies et Duché du Limbourg Carte Canton d’Aix